Bibliothèques et transmission du savoir

Le métier des bibliothécaires évolue (ou pourrait évoluer) sous la pression des espaces multimédia — présents dans les médiathèques notamment — et de la demande récente d’utilisateurs qui ne se contentent plus d’être des consommateurs.

Pour dénouer les crispations entre défenseurs du livre et partisans d’internet, plusieurs pistes s’ouvrent. La formation de deux jours organisée par l’ENSSIB fin mai a regroupé une dizaine de stagiaires désireux d’explorer une de ces pistes, celle des communs de la connaissance dont Wikipédia est un exemple, du moins en partie.

Les communs, kezako ?

Le partage, kezako ?

Les intervenants ont déposé leur support ici

» Lire la suite

L’abus de Google à l’École peut nuire gravement à notre société…

L’éducation est un terrain de jeu mondial fructueux pour les grands groupes du numérique nommés
les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) et d’autres en quête de nouveaux
marchés à conquérir. Cette transformation des systèmes éducatifs touche tous les pays du monde.
Face a ce phénomène, la fonction de l’État devrait être de réguler les services éducatifs, de s’assurer
que ces nouveaux supports et usages numériques bénéficient à l’intérêt public, aux services des
élèves des professeur.e.s et des acteurs socio-éducatifs. Ce faisant, les usages du numérique
devraient s’inscrire dans une politique publique en tant que bien commun.

L’exemple de ce qui se passe actuellement en France illustre tristement cette dérive mondiale et est
de nature à sonner une nouvelle fois l’alarme ! Le ministère de l’éducation nationale français
propose cette semaine de donner accès aux données numériques des élèves et des enseignant.e.s aux
GAFAM . Ainsi, il deviendrait le partenaire de ces groupes et ouvre les portes à l’introduction des
GAFAM dans l’institution scolaire. Mathieu JEANDRON, Directeur du Numérique pour
l’Éducation au ministère autorise à travers une lettre adressée aux Délégués Académiques du
Numérique (DAN) la connexion des annuaires de l’institution avec les services Google ! (1)

Comme indiqué dans l’article du Café Pédagogique, « L’enjeu, ce sont les données des élèves. Les
entreprises auront accès aux annuaires des établissements et aux informations nominatives sur les
élèves et les enseignants. Elles pourront suivre les déplacements et redoublements des uns et des
autres, voir ce que le professeur X utilise comme ressource ou ce que fait l’élève Y. Ces données
seront une manne pour le ciblage publicitaire ou pour revendre des informations à des partenaires
». L’objectif sous-jacent est de développer des « pédagogies » inscrites dans une volonté de profit,
de produire de futurs consommateurs de produits. Cette tendance est déjà hélas largement à l’œuvre
dans de nombreux pays du monde. Lire à ce sujet l’excellent article de Natasha Singer « How
google took over the classroom » dans le New York Times . (2)

» Lire la suite

Infolettre de mai 2017

Le mot du président

De la démocratie au land-art, en passant par des activités plus classiques, production d’écrits et orthographe, telle fut la vie quotidienne sur babytwit en ce début de dernier trimestre ; oui, certains ont même babytwité au passé simple. Pendant ce temps, sur vidéo, les robots ludo-éducatifs et le latin ne semblent pas si éloignés qu’on pourrait le penser. Data continue à s’enrichir régulièrement de nouvelles ressources libres, et, petit scoop bienvenu, tant au niveau financier qu’éthique, le MEN vient de nous informer qu’il nous renouvelle sa confiance encore cette année.

 

» Lire la suite

Animation logicielle à Dijon en CP

Cette animation est à la conjonction d’un projet numérique — découverte de logiciels Abulédu — et d’une période 5 placée par l’équipe d’EMCpartageons sous le signe des valeurs #

» Lire la suite

Burdigala 2017 pour les jeunes Cestadais

Pour la troisième année, le CDI du collège Cantelande de Cestas a proposé un projet Burdigala aux classes de 6ème et à leurs professeurs d’histoire. Le mois de Mai verra donc se dérouler :

  • une première séance en salle informatique de préparation en cartographie historique avec le logiciel libre uMap,
  • une sortie pédestre dans le secteur sauvegardé de Bordeaux avec haltes commentées au Palais Gallien, au CIAP et au Musée d’Aquitaine,
  • puis une séance de téléchargement des photos prises pendant la sortie, et d’écriture sur Vikidia.

C’est ce document réalisé à partir d’OpenStreetMap par Claire Claverie, prof-doc au CDI, qui servira de point de départ aux réflexions des élèves pour la première séance : comment dater quelques monuments bordelais ? comment repérer les limites du castrum ?

La dernière séance, toujours par demi-groupe, est intégrée à une évaluation générale sur les compétences acquises depuis la rentrée 2016 :

23. Afin de compléter la carte uMap de Burdigala,

  • mène une recherche sur un de ces douze thèmes,
  • copie-colle des extraits que tu trouves intéressants
  • et rédige un résumé sur le sujet.

Voici la liste des douze thèmes sélectionnés par C. Claverie qui font l’objet d’une écriture pour un document de collecte sur Vikidia :

  • Palais Gallien : architecture et emplacement
  • Palais Gallien : les jeux du cirque
  • Castrum : historique et description
  • Porte Navigère
  • Hercule : statue en bronze
  • Devise-Devèze : l’ancien estey
  • Piliers de Tutelle : un monument énigmatique
  • Cardo-decumanus : tracé, groma, géomètre
  • La cité idéale et le plan hippodamien
  • Commerce à Burdigala : importations et exportations, transit
  • Mosaïques géométriques
  • Stèles et trois modes de sépulture : les nécropoles.

Remarque : les collégiens semblent découvrir l’exercice de rédaction d’un résumé ; une séance dédiée sera programmée fin juin.

Tw’haïku 2016 en musique chez les @cm2grail

Cette année, José, papa d’un élève de la classe vient régulièrement avec nous pour travailler sur des créations sonores… Profitant des superbes  productions réalisées lors des 4 semaines poétiques #Tw’haïkus sur Babytwit, nous avons pu enregistrer tous les élèves lisant leur haïku (haïkaï)…
Dans le même temps José avait amené un étrange instrument: le n’goni instrument africain qui a émerveillé les élèves… qui pouvaient l’essayer aux temps d’accueil, ou lors des séances de création, ce dont ils ne se sont pas privés 😉

Un élève de la classe, Nicolas a été passionné par l’instrument et a présenté une petite improvisation, qui a été filmée, déposée sur abuleduvidéo et le son récupéré par José, qui l’a transformé en boucle et  lui a superposé l’enregistrement des textes.

Suite à une demande de création de pistes sonores pour un autre projet, il a été inspiré par l’idée de changer l’ambiance (qui sonne de l’avis de beaucoup très esprit Japon, malgré les origines africaines du n’goni) et a proposé un petit mixage différent…

En parallèle, un travail à l’encre a été réalisé par les élèves pour écrire et illustrer un de  leurs haïku (avec une pensée émue (et pour beaucoup admirative!) pour tous les écoliers qui devaient écrire tous les jours à la plume trempée dans l’encrier…)

La suite? Nous projetons de réaliser un diaporama mêlant ces pistes sons et les haïkus réalisés à l’encre…      #àsuivresurBabytwit

Twaiku 2016 au son du N’goni

Nicolas au N’goni

La Halle Pajol et le quartier de La Chapelle à Paris

Pendant la wikiconvention parisienne d’août 2016, j’ai choisi de passer deux jours à la bibliothèque Václav Havel pour participer à un week-end de co-écriture d’un article sur Wikipédia. Pourquoi ? parce que j’avais été frustrée par les animations précédentes (écriture personnelle et non collective) et que je souhaite comprendre comment réunir les conditions de mise en place d’un moment d’écriture à plusieurs.

Reportages en ligne sur Wikimedia Commons

Article rédigé à plusieurs mains sur Wikipédia : la ZAC Pajol

» Lire la suite

Infolettre d’avril 2017

Le mot du président

Le mois d’avril est celui des vacances de printemps… déconnectées ; ce n’est pas l’impression que donne l’activité de la communauté AbulÉdu. Douze projets sur Babytwit sont prêts à démarrer, une rencontre « développement » gersoise très fructueuse, des vidéos, des échanges constructifs sur le forum, des REL, des corrections de bugs sur nos deux listes techniques (support et dev), et même une chanson originale d’actualité bienvenue… Bonne lecture.

» Lire la suite

Déposer un texte libre sur abulédu-data

En attendant le retour de l’import direct de textes libres au format .txt sur abulédu-data, j’ai eu recours au téléversement sur Wikimedia Commons de fichiers textes en .pdf : ils sont librement téléchargeables mais ce format présente de nombreux inconvénients pour une utilisation scolaire et n’est pas exploitable avec le logiciel ALLER.

Je viens d’utiliser avec succès une autre procédure en téléversant sur Wikisource des textes libres, soit du domaine public, soit en cc-by-sa.

» Lire la suite

1 2 3 16